Je comprendsClose

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. En savoir plus

Des lampes reconnaissantes prennent la parole. Ce sont des êtres humains comme les autres, après tout.

“OK, on le reconnaît : en tant que vieilles lampes, nous tapons parfois sur les nerfs de nos propriétaires. Mais mettez-vous un peu à notre place… Après tant d’années de bons et loyaux services, difficile de dire adieu comme ça ! D’autant que dans certains cas, on craint même de finir nos jours dans une vulgaire poubelle."

Merci pour notre nouvelle vie !

“Ces dernières années, nous avons offert une nouvelle vie à des millions de nos congénères. Depuis que nous avons fait notre apparition à la télé, il y a 6 ans, vous avez en effet recyclé pas moins de 8.200 tonnes de lampes ! Pour vous remercier de vos efforts, nous vous proposons ci-dessous quelques infos intéressantes qui impressionneront à coup sûr tous vos amis !”

Un véritable déchirement, ces adieux …

“Dans notre tout premier spot, en 2011, nous avions eu beaucoup de mal à dire adieu à notre propriétaire. Heureusement, une nouvelle vie nous tendait les bras au parc à conteneurs. Au fait, saviez-vous que la musique avait été composée par Isbells ? À l’époque, le groupe venait de débuter et leur chanson mélancolique s’accordait parfaitement à notre humeur. Depuis lors, Isbells s’est produit sur les scènes du Pukkelpop et de Werchter.”

Pour taper sur les nerfs, on était championnes !

“Vous trouvez vraiment qu’on était pénibles, dans le spot de 2013 ? Pourtant, nos blagues partaient toujours d’un bon sentiment. La preuve : on avait essayé de se déguiser en Laurel et Hardy, le petit gros et le grand mince ! A ce propos, une nouvelle info musicale : sous notre ampoule économique se cachait l’ancien batteur du groupe ‘School is Cool’. Depuis ses grands débuts à l’écran, il a pu démontrer tous ses talents d’acteur dans des pièces de Jan Fabre. Recupel, ça vous ouvre bien des carrières …”

On a crié comme des possédés …

“Nous jeter à la poubelle ? Mais comment osez-vous ? C’est l’horreur à l’état pur ! Oh la la, qu’est-ce qu’on avait hurlé, braillé et tempêté lors de l’enregistrement de ce film, en 2015. Et le méchant de service, vous vous en souvenez ? On a en a encore des sueurs froides. Son visage vous est familier ? Normal : vous l’avez sans doute vu dans les séries TV Braquo ou Julie Lescaut ainsi que dans le film ‘Rien à déclarer’. Il a même passé la frontière linguistique, puisqu’on a pu le voir dans les séries Vermist et T. ainsi que dans les films Frits & Freddy et Les Ardennes.”

Nos amies les armatures ont elles aussi connu quelques soucis

“Nos collègues armatures sont également des appareils électro. Vous rapportez vos armatures usagées au parc à conteneurs ? Parfait ! Vous les déposez dans le conteneur à métaux ? Aie ! Découvrez si vous l’osez notre film de 2016. Affreux, non ? On péterait les plombs pour moins que ça ! Les armatures ne se sentent chez elles que dans le confort de la petite maison Recupel. Logique : nos meilleures amies contiennent plein de matériaux recyclables. Au fait, saviez-vous que, lors du tournage, notre collègue armature est vraiment tombée dans le conteneur ? La pauvre ! Heureusement une seule fois et sans trop de dégâts ;-), car il y avait un épais matelas au fond du conteneur.”

Depuis que nous nous sommes humanisées, plus de 8.200 tonnes de lampes ont trouvé un nouveau toit et reçu une nouvelle vie. Merci !

Suivez d’autres histoires fascinantes du monde Recupel sur Facebook.

esc