Cookies

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. ous avez toujours le droit de refuser tout cookie ou sysème qui n’est pas essential au fonctionnement de base du site web

Le recyclage, cheville ouvrière du développement durable

Pourquoi notre empreinte écologique est-elle si imposante ?

L’empreinte écologique de l’homme est tout bonnement énorme. Selon le Living Planet Report du WWF, l’humanité consomme 1,6 fois la capacité de notre petite planète. Et la Belgique dans tout ça ? Pas terrible… L’empreinte écologique des Belges est six fois supérieure aux ressources disponibles pour chaque personne dans le monde. Le fait que de plus en plus d’appareils électroniques soient produits est bien sûr un facteur important. Même notre bon vieux vélo, qui nous poussait à pédaler d’arrache-pied dans les montées, est aujourd'hui de plus en plus souvent remplacé par un modèle électrique. Notre vieille brosse à dents a quant à elle été supplantée ; rien qu’en Belgique, on compte déjà des millions de brosses à dents électriques. Or, la production de tous ces appareils nécessite des matières premières. Or, argent, cuivre … ou d’autres matériaux aux noms encore plus exotiques tels que l’indium, l’ingrédient de base pour la fabrication de l’écran de votre smartphone, tablette ou PC.

Il vous reste des matières premières, svp ?

Nous ne pourrons éternellement recourir à l’extraction minière sur de lointains continents pour obtenir ces matières premières. Avant tout parce que ce processus est extrêmement polluant pour les populations locales. Mais aussi, bien sûr, parce que nos réserves de matières premières s’épuisent en un temps record. Les estimations divergent, mais il est d’ores et déjà acquis que, d’ici quelques dizaines d’années, la plupart des métaux seront tout simplement épuisés. Ou plutôt : ne pourront plus être obtenus via l’extraction minière classique. En d’autres mots : le recyclage est la seule voie vers le développement durable et l’économie circulaire, avec l’urban mining comme fer de lance.

Le plus beau, c’est que VOUS pouvez faire toute la différence.

Recycler ne coûte rien en énergie. Un peu de discipline et de bon sens suffit. La technologie pour retraiter existe déjà et s’améliore chaque année. La collecte est désormais au point. Bref : rapportez vos lampes et votre vieil électro au magasin (si vous y achetez un nouvel exemplaire), au Point de Recyclage ou au parc de recyclage près de chez vous. Ou encore au Centre de réemploi si l’appareil fonctionne encore. Si nous faisons tous un petit effort pour recycler, nous réduirons notre empreinte écologique d’une bonne pointure !

esc