Cookies

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. ous avez toujours le droit de refuser tout cookie ou sysème qui n’est pas essential au fonctionnement de base du site web

Urban mining : les mines d’or des temps modernes

La tendance au ‘tout numérique’ va en s’intensifiant. Elle est irréversible et c’est tant mieux car elle offre beaucoup d’avantages : fluidité, rapidité, autonomie, facilité, confort de vie, remplacement du papier. 

A tous ces égards, le numérique est donc ‘bon pour la planète’ et bon pour nous. Toutefois, il implique la multiplication des appareils électroniques et électriques qui permettent son fonctionnement : de la clé USB au frigo en passant par le laptop, le smartphone, le lave-linge, le lecteur de carte, le PC...

Très bien, mais le problème se pose lorsque vient le moment de remplacer ces équipements ou de s’en débarrasser. Les ‘jeter’ tout simplement dans la nature ou en dehors d’un processus de recyclage dédié n’est pas la solution. D’autant qu’ils contiennent de nombreuses matières premières précieuses et/ou toxiques. Il faut donc pouvoir collecter ces appareils et les traiter pour récupérer un maximum de substances recyclables.

C’est ici qu’intervient l’urban mining, l’exploitation minière urbaine, un processus qui permet par des traitements chimiques et mécaniques, de récupérer les métaux rares logés dans les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Ces matériaux à récupérer sont par exemple le cuivre, le fer, l’or, l’argent, etc.. A l’état naturel, leurs gisements s’épuisent... et ils s’épuisent vite à l’allure où nous les consommons. Voici un graphique qui en dit plus qu’un long discours.

Voici un graphique qui en dit plus qu’un long discours.

L’urban mining prend aujourd’hui le pas sur l’exploitation minière classique.

7 bonnes raisons expliquent cette tendance

1. L’ère de l’accessibilité et de l’abondance des matières premières est révolue

2. La récupération des matières premières à partir d'appareils électro devient de plus en plus économique

3. Des millions d’appareils attendent d’être recyclés partout dans le monde

4. L’urban mining devient peu à peu la seule source de certains métaux rares

5. L’urban mining annule une foule d’effets néfastes pour l’homme et l’environnement

6. L’exploitation minière classique est incapable de répondre seule à la demande croissante d’appareils électro

7. Les entreprises et les investisseurs prennent le train de l’urban mining 

 

Recupel participe activement à l’urban mining.

Pour plus de détails  sur  le rôle pionnier de Recupel en termes d’urban mining en Belgique, voyez notre rapport annuel.

esc