Je comprendsClose

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. En savoir plus

GSM et smartphones : de vraies mines d’or ?

Recycler une tonne de GSM permet de récupérer 300 grammes d’or. Cela semble formidable… Mais que signifie ce chiffre concrètement ? Avons-nous littéralement une mine d’or entre nos mains ? Que se passerait-il si tous les Belges décidaient de recycler leurs smartphones usagés ?

Un smartphone ou GSM sur trois ne sonne plus jamais

Le nombre de téléphones portables dépasse le nombre de personnes sur terre. Pourtant, 1 à 3% des smartphones seulement sont recyclés dans le monde entier. En Belgique, le pourcentage serait de 5%. Dans notre pays uniquement, près de 3.147.000 appareils inutilisés reposent dans nos armoires et tiroirs, soit un modèle sur trois. Quel gaspillage ! Ou, pour le voir d’un œil positif, quel incroyable potentiel de métaux précieux à récupérer ! Ça vous dit ?

Faites-le pour l’environnement

Extraire une tonne de minerai d’or via l’extraction minière traditionnelle pèse lourdement sur l’environnement et ne génère que 3 grammes d’or. En revanche, traiter une tonne de smartphones est sûr, bon pour l’environnement et génère 300 grammes d’or, comme nous l’avons déjà dit plus haut. Quelques chiffres supplémentaires ? Un smartphone pèse en moyenne 150 grammes. Tous les appareils inutilisés pèsent donc ensemble 472 tonnes. Si on compte 300 grammes d’or par tonne de smartphones, nous obtenons donc 141,6 kilos d’or ! L’urban mining est un bel exemple de recyclage. Vous êtes convaincu ? Apportez les GSM ou les smartphones qui prennent la poussière chez vous dans un Point de Recyclage ou dans un parc à conteneurs. Ou rendez-les à un magasin en allant en acheter un nouveau.

Don’t try this at home

Pour les bricoleurs parmi vous : ne démantelez jamais vous-même votre smartphone. Votre quête d’or ou autres métaux précieux, comme l’argent, le cuivre ou le palladium est inutile, dangereuse et irresponsable. D’ailleurs, vous ne devriez pas ôter vous-même la batterie de votre appareil. La récupération de matériaux doit être effectuée par des spécialistes. Ils brisent et pulvérisent les appareils, séparent les composants dangereux et réutilisables, et tamisent les minuscules particules de métal sans erreur. La méthode est sûre et écoresponsable.

Recupel et l’or ?

Qu’avons-nous à gagner de tout cet or chez Recupel ? Absolument rien. Nous organisons et guidons le processus de recyclage, rien de plus. Les entreprises de traitement vendent les matériaux récupérés à des fabricants, qui les utilisent comme matière première. Ils rentrent ainsi dans l’économie circulaire et un nouveau cycle recommence.

esc