Cookies

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. En savoir plus

Les robots se chargeront-ils bientôt de toutes nos tâches ménagères ?

Le robot-aspirateur a d'ores et déjà fait son apparition dans de nombreux foyers. Sans bruit ou presque, on le voit glisser de la cuisine au salon sans même déranger le chat de la maison. Au contraire, même : le 'taxi' Roomba est déjà une star hilarante sur YouTube !

La maison est à présent dépoussiérée et le robot-aspirateur reprend des forces dans son poste de recharge ? Voilà qu’entre alors en scène le robot-nettoyeur Scooba. Fini de transporter seaux d’eau et raclettes à travers toute la maison : ce petit robot se chargera de faire briller votre carrelage pendant que vous lisez tranquillement votre journal. En allant vous servir un verre de vin en cuisine, vous croiserez peut-être son copain Winbot en train de laver vos carreaux au son d’un air jazzy. Ce laveur de vitres automatique n’est rien d’autre que le nouveau gadget électronique destiné à vous faciliter la vie.

Et pour vous : un roboscooper ou un robot-majordome ?

Et que diriez-vous d’un robot range-tout, qui se chargerait de faire place nette lorsque vos enfants ont joué toute la journée au salon ? Roboscooper en est capable et ouvre ainsi la voie à toute une série de véritables ‘majordomes’ auxquels vous pourrez également confier seaux et raclettes, si vous préférez ne pas héberger trop de robots ménagers dans votre petit appartement en ville. Pour l’heure, il ne s’agit encore que de prototypes, mais une chose est d’ores et déjà certaine : ils feront très bientôt leur entrée dans nos foyers.

Le bac à chats électronique a quant à lui passé le cap des tests et est aujourd'hui devenu réalité. Le principe : un robot s’assure que votre fidèle compagnon à quatre pattes retrouve toujours sa litière propre comme un sou neuf. La question étant bien sûr de savoir si votre chat aura vraiment envie de partager son royaume avec le bien nommé Litterbot. Mais si c’est le cas, fini de se disputer pour savoir à qui est le tour de nettoyer le bac du chat !

À mesure que la technologie se perfectionne, on voit également apparaître de plus en plus de robots d’extérieur. Les robots tondeuses à gazon sont aujourd'hui incroyablement fiables et il existe même désormais un robot capable de nettoyer votre gouttière. Fini de jouer les acrobates sur l’échelle, au risque de vous casser le cou. Le Gutterbot nettoie votre corniche en vrai professionnel et ne souffre pas du vertige. Quant au reste des tâches d’entretien, nous pourrons les confier dans un proche avenir à un système centralisé qui vérifiera à l’aide de capteurs si vos plantes, par exemple, ont suffisamment d’eau. Et ceci vaut en fait pour toute l’électronique domestique.

Une foule de possibilités.

L’arrivée de l’Internet des Objets nous ouvre une foule de possibilités. De plus en plus de tâches rebutantes appartiendront définitivement au passé, à mesure que notre foyer se transformera en une ‘Smart Home’ gérant tout aussi bien notre agenda domestique que nos robots. D’autant que les domaines d’application de cette technologie paraissent quasi infinis. Songez ainsi à l’entretien des bâtiments publics. Le dernier fleuron de LG, par exemple, est un robot affecté à l’entretien des aéroports. Une technologie intelligente lui permet de détecter quelles toilettes doivent être nettoyées ou dans quels couloirs la serpillière vient d’être passée. Redoutable d’efficacité !

Le revers de la médaille.

Il y a bien sûr un revers à cette médaille : que se passera-t-il lorsque la technologie connaîtra des ratés ? Imaginez un robot devenu fou qui balaie les pieds de passagers fatigués et s’en va en emportant tous leurs bagages, par exemple. Ou, plus réaliste : une panne d’électricité qui chamboule tout le système ! Le facteur humain restera incontournable, ne serait-ce que pour développer la technologie en tant que telle. D’ici à ce que le robot-majordome soit au point, nous devrons encore nous retrousser les manches de temps à autre pour opérer nous-mêmes un grand nettoyage de printemps. Et même lorsqu’il sera devenu réalité, ranger sa cave ou son grenier restera une corvée qu’il sera préférable de ne pas confier à un robot, qui n’a que faire de la valeur sentimentale des choses.

esc