Je comprendsClose

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. En savoir plus

Notre vision sociale de l’économie sociale

Votre vieil électro permet-il vraiment de créer de nouveaux jobs ? La réponse est oui ! Et nous nous y attelons de toutes nos forces. Lorsque nous recyclons des appareils électro, nous donnons autant que possible priorité à l’économie sociale. Autrement dit des personnes issues de groupes à risque tels que les travailleurs âgés ou peu qualifiés. Ceux-ci ont souvent du mal à (ré)intégrer le circuit classique du travail mais se voient offrir de belles opportunités grâce à Recupel. Chez nous, croissance économique, économie durable et plus-value sociétale vont en effet de pair.

L’emploi social dans la pratique

Le processus du recyclage via Recupel fournit directement et indirectement plus de mille emplois en Belgique. Nous soutenons ainsi l’emploi local.

Songeons notamment aux postes de travail dans un parc à conteneurs, un centre de réemploi, chez un transporteur ou un retraitant … Près d’un tiers de ces emplois est lié à l’économie sociale, surtout pour la première phase du traitement (le démantèlement manuel). Les collaborateurs éliminent en toute sécurité les éléments contenant des substances nocives telles que l’amiante, le mercure, les batteries, … C’est ce qu’on appelle la 'dépollution'. Après quoi des entreprises de retraitement spécialisées prennent le relais.

En route vers un (plus) bel avenir !

Année après année, nous recyclons tous ensemble de plus en plus d’appareils électro. L’économie circulaire a clairement le vent en poupe et c’est une excellente chose. Une nouvelle vie pour davantage d’appareils, cela signifie aussi de nouvelles perspectives pour davantage de travailleurs. Et c’est notamment grâce à vous. Merci !

esc