Je comprendsClose

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. En savoir plus

Qu’adviendrait-il si… la Chine conservait tous les métaux terreux rares?

Les métaux terreux rares sont essentiels à la fabrication de nombreux appareils électroniques. Ils sont souvent exploités en Chine. Mais qu’adviendrait-il si la Chine décidait de ne plus les partager ?

Les appareils électroniques font partie intégrante de notre vie : nous regardons la TV sur une tablette, surfons sur Internet à l’aide de smartphones, surveillons notre santé grâce à une montre connectée… Tous ces appareils ont un point commun : ils contiennent des métaux terreux rares.

Ces métaux ne se trouvent pas partout en même quantité. La Chine est, par exemple, très bien lotie, ce qui lui confère une position de leader sur le marché.

Logique donc de se demander ce qu’il adviendrait si une grande puissance comme la Chine (et l’Inde dans une moindre mesure) décidait de monopoliser ces métaux. Les générations futures deviendraient-elles dépendantes de ces grandes puissances – en matière d’électronique ?


Anticiper intelligemment en recyclant

L’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a déjà réprimandé la Chine en 2014, car le pays souhaitait limiter l’exportation des métaux terreux rares. Mais personne ne sait à quel point la Chine jouera le jeu à l’avenir.

C’est pourquoi nous avons élaboré une autre stratégie. Il vaut mieux anticiper et nous assurer de dépendre moins de l’étranger. Sans compter le risque ponctuel de pénurie.

Recupel est, dans ce cadre, un maillon indispensable à l’économie circulaire, également appelée urban mining. En bref : nous pouvons notamment récupérer des métaux ferreux rares des électroménagers usagés.


Votre électro usagé améliore l’avenir

Chaque appareil électronique usagé correctement collecté y contribue. Vous avez encore ce type d’appareil chez vous ? Déposez-le dans un Point de Recyclage, un centre de réutilisation ou un parc à conteneurs de votre région. Tout le monde en tirera avantage – et nos (petits-)enfants encore plus que nous.

esc