Cookies

Ce site web utilise des cookies pour d'analyse, du contenu personnalisé et des annonces. En savoir plus

Urban mining : difficile à dire, facile à faire

Vous aimez gaspiller ? Jeter avec plaisir des objets qui ont encore de la valeur ? On suppose que non… et dans ce cas, l’urban mining (ou ‘mine urbaine’) risque bien de vous plaire. L’urban mining, c’est faire de sa ville une véritable mine d’or. Une mine qui recèle une foule de vieux appareils électro. Ceux-ci ne servent plus et ont été oubliés dans un tiroir, un abri de jardin et autres endroits poussiéreux. Alors qu’ils regorgent de matières premières qui ne demandent qu’à être transformées en nouveaux matériaux. La Belgique est bonne élève en la matière : nous recyclons bien. Mais il y a moyen de faire beaucoup mieux. Découvrez ci-dessous ce que vous pouvez faire, pourquoi c’est important et à quel point c’est facile avec notre aide.

Hourra, nous sommes tous des mineurs

Il y a quelques années encore, personne n’aurait imaginé que son bon vieux frigo, micro-ondes ou aspirateur pouvait utilement servir à fabriquer un nouveau produit. Il était encore plus difficile de s’imaginer en tant que mineur urbain. Pourtant, c’est bel et bien le cas. Sans casque sur la tête, certes, mais avec un grand cœur pour la nature. Tous ensemble contre le gaspillage : vous participez ?

Des milliards d’appareils

Les appareils électro contiennent des métaux, souvent même des métaux précieux tels que l’or, l’argent, le cobalt, le cuivre, le nickel, le palladium ... L’exemple le plus parlant est sans doute celui du smartphone. Chaque appareil contient jusqu’à 60 éléments différents. Lorsqu’on sait que beaucoup de gens changent de smartphone tous les 3 ou 4 ans, on arrive bien vite à près de 20 smartphones sur toute une vie. À l’échelle mondiale, c’est une source incroyable de matériaux précieux ! Rien qu’en Afrique, on cite le chiffre de 1 milliard de GSM mis au rebut chaque année.

Moins d’extraction minière, c’est aussi moins de pollution

Il y a 2 options. Soit nous continuons de considérer l’électro usagé comme des déchets et nous le jetons dans des décharges ou le brûlons. Et pour produire de nouveaux appareils, on fait encore et toujours appel à l’extraction minière polluante, qui détruit peu à peu notre planète. Soit on fait bien les choses et on poursuit sur la voie des mines urbaines. Le recyclage de votre vieil électro transforme des déchets en matières premières. Merci de votre collaboration !

Les appareils électro sont de plus en plus légers

Vous vous rappelez encore de la vieille TV qui trônait dans le salon de vos grands-parents ? Elle pesait des dizaines de kilos ! Quelle différence avec les TV actuelles : on peut facilement en prendre une sous chaque bras. Et c’est le cas pour la plupart des appareils électro. Mais à petite cause grands effets : nous collectons à présent moins de kilos. Autrement dit : pour aboutir au même tonnage d’électro usagé qu’auparavant, il nous faut désormais plus d’appareils. Raison de plus pour passer à la vitesse supérieure et recycler davantage d’appareils. On s’y met ? Plus vous rapporterez d’appareils, meilleur ce sera pour la nature. Et plus vous ferez place nette chez vous. Rien que des avantages, donc.

La ruée vers l’ordure

L’époque où le recyclage des métaux était plus cher que l’extraction minière classique est révolue. La technologie liée au recyclage est désormais meilleure, moins chère et plus efficace que jamais. Reprenons l’exemple du smartphone : au départ d’une tonne de téléphones mobiles, nous extrayons maintenant 300 grammes d’or. Mais extraire ces mêmes 300 grammes d’or d’une mine nécessiterait énormément d’énergie, d’eau, de temps et de main d’œuvre. Sans même parler des coûts environnementaux et des conditions de travail insalubres. À ce propos : dans des pays émergents tels que la Chine et l’Inde, des millions de gens voient chaque année leur pouvoir d’achat augmenter. Conséquence : une demande d’électro en hausse constante. L’extraction minière classique ne suffit plus à répondre à cette demande. La réutilisation, le recyclage et l’urban mining s’imposent donc.

D’autres questions sur l’urban mining ? Découvrez ces 7 raisons et vous serez dûment informé.

Urban mining en 3 étapes toutes simples

Le recyclage est un processus technique complexe, mais pour vous c’est facile comme tout. Et si nous nous y mettons tous, ça fera un bien fou à notre petite planète. Que pouvez-vous faire, concrètement ? Suivez notre plan en 3 étapes toutes simples.

  1. Faites le tour de votre maison. Il y de fortes chances que vous trouviez de nombreux appareils électro (ainsi que des ampoules) dont vous aviez oublié l’existence.
  2. Répondez honnêtement à cette seule question : s’ils prennent la poussière depuis si longtemps, en avez-vous encore vraiment besoin ?
  3. Rapportez votre électro : au magasin (lorsque vous y achetez un nouvel exemplaire), au Point de Recyclage ou dans le parc à conteneurs proche de chez vous. Ou encore au centre de réemploi si votre appareil fonctionne encore ou peut être réparé.
esc